Pince électromagnétique SE

ATV et les grands acteurs français du nucléaire.

Le secteur de l’éner­­­­­­­­­­­­gie nucléaire est un domaine histo­­­­­­­­­­­­rique d’ap­­­­­­­­­­­­pli­­­­­­­­­­­­ca­­­­­­­­­­­­tion pour les freins ATV. La tech­­­­­­­­­­­­no­­­­­­­­­­­­lo­­­­­­­­­­­­gie du frei­­­­­­­­­­­­nage élec­­­­­­­­­­­­tro­­­­­­­­­­­­ma­­­­­­­­­­­­gné­­­­­­­­­­­­tique maîtri­­­­­­­­­­­­sée par ATV a depuis le début du programme élec­­­­­­­­­­­­tro­­­­­­­­­­­­nu­­­­­­­­­­­­cléaire français trouvé sa place au sein des appli­­­­­­­­­­­­ca­­­­­­­­­­­­tions de levage les plus sensibles. C’est ainsi que les freins ATV brakes sont présents dans l’en­­­­­­­­­­­­semble des réac­­­­­­­­­­­­teurs EDF en France.

Sûreté et Sécurité

La mani­­­­­­­­­­­­pu­­­­­­­­­­­­la­­­­­­­­­­­­tion d’élé­­­­­­­­­­­­ments sensibles en zone nucléaire impose une sûreté de fonc­­­­­­­­­­­­tion­­­­­­­­­­­­ne­­­­­­­­­­­­ment maxi­­­­­­­­­­­­male ainsi qu’un temps de retom­­­­­­­­­­­­bée le plus court possible. La concep­­­­­­­­­­­­tion des freins ATV de la famille SE (pour Sécu­­­­­­­­­­­­rité Elec­­­­­­­­­­­­tro­­­­­­­­­­­­ma­­­­­­­­­­­­gné­­­­­­­­­­­­tique) leur confère ses carac­­­­­­­­­­­­té­­­­­­­­­­­­ris­­­­­­­­­­­­tiques. De plus comme ils sont sans entre­­­­­­­­­­­­tien, ils sont toute indiqués pour les appli­­­­­­­­­­­­ca­­­­­­­­­­­­tions en zone chaude.

REEL pour ITER pinces ATV électromagnétiques

Soulever 1 500t en toute sécurité !

Pour le compte du programme inter­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­na­­­­­­­­­­­­tio­­­­­­­­­­­­nal de recherche ITER, le construc­­­­­­­­­­­­teur de pont nucléaire REEL a sélec­­­­­­­­­­­­tionné ATV pour sécu­­­­­­­­­­­­ri­­­­­­­­­­­­ser les treuils des ponts d’as­­­­­­­­­­­­sem­­­­­­­­­­­­blage toka­­­­­­­­­­­­mak. 


Ces sont donc 4 treuils de capa­­­­­­­­­­­­cité 375t qui reçoivent les pinces hydrau­­­­­­­­­­­­liques ATV S400SH…

…les plus compactes du marché pour pareille capa­­­­­­­­­­­­cité.

Baya-Bay #2.jpg

En France, et à l'export…

Depuis les années 80, ATV accom­­­­­­­­­­­­pagne les grands acteurs français du nucléaire dans leurs contrats à l’ex­­­­­­­­­­­­port. 

Ainsi les centrales chinoises de Daya Bay et Lingao exploi­­­­­­­­­­­­tées par CGN sont, elles aussi, équi­­­­­­­­­­­­pées de nombreux freins de sécu­­­­­­­­­­­­rité hydrau­­­­­­­­­­­­liques depuis leur mise en exploi­­­­­­­­­­­­ta­­­­­­­­­­­­tion. 

De même, les ERP de Taishan (Chine), Olki­­­­­­­­­­­­luoto (Finlande), Flaman­­­­­­­­­­­­ville (F), Hink­­­­­­­­­­­­ley Point (UK), sur diffé­­­­­­­­­­­­rentes appli­­­­­­­­­­­­ca­­­­­­­­­­­­tions.